En petit train d’Annemasse à Samoens 350

D’ANNEMASSE À SAMOENS ET SIXT, de Bonne à Bonneville, de Saint-Jeoire à Marignier

36,50

Texte de Gilbert TARONI
Collection de cartes postales de Louis GERDIL

(Collection MÉMOIRE)

Le photographe et son appareil prennent le train. Le rail est une révolution qui se permet d’accéder partout pour rapprocher les distances, relier les hommes, développer les vallées, défier la nature et révéler sa réalité. Sur la route du Giffre que suivait hier en 7h la patache de Genève à Samoëns arrive en 1892 le train des CEN, à vapeur d’abord. Il transporte en 3h voyageurs et marchandises d’Annemasse à Samoëns ou vice-versa. En 1932, l’électricité fait le voyage d’Annemasse à Sixt en 1h 1/2. Le petit train qui stimule au passage agriculture, industrie et commerce sans oublier le tourisme en confirmant à Annemasse un rôle de carrefour des voies. La boîte magique descend de voiture et rapporte de chaque étape des images du hasard, des témoignages aux couleurs du temps. Quelques lignes à la plume complètent le décor. Seule tache de couleur : le timbre-poste datant l’événement.

 

Rupture de stock

UGS : Mem-7 Catégorie : Étiquette :

160 pages
350 cartes postales et documents
Grand format: 26 x 24 cm
Couverture cartonnée
ISBN: 978-2-915652-15-4

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “D’ANNEMASSE À SAMOENS ET SIXT, de Bonne à Bonneville, de Saint-Jeoire à Marignier”